Une bactérie, selon le Dictionnaire Robert, est “un micro-organisme, formé d’une seule cellule, sans noyau, à structure très simple, considéré comme ni animal, ni végétal”. Les bactéries jouent un rôle primordial dans le cycle de vie d’un bassin.

Le cycle de vie d’un bassin

Les bactéries existent, par elles-mêmes, dans un écosystème lié à un bassin. Toutefois, parfois, elles ne sont pas assez pour équilibrer cet écosystème et il peut être nécessaire d’en rajouter. Pour que la vie prospère dans un bassin, il est nécessaire que les déchets de substances organiques puissent être dégradés : c’est le rôle des bactéries. Sans elles, la vie aquatique ne peut pas s’épanouir.

Le rôle d’une bactérie dans le cycle de vie d’un bassin

Sa mission

Les bactéries sont nécessaires pour mettre en place le cycle de vie de l’azote. En effet, elles permettent d’activer le fonctionnement complet de la chaîne de dégradation des déchets organiques présents dans les bassins.
Les bactéries transforment ces déchets en ammoniac. Ensuite, cet ammoniac devient de la nitrite, puis du nitrate. Le nitrate est le déchet le moins toxique pour la préservation de la vie aquatique.

Grâce à cette chaîne de dégradation, la bactérie permet de réduire la pollution organique et de limiter la prolifération de certaines algues destructrices pour l’intégrité du bassin, ainsi que la stagnation de vase qui empêche l’oxygène d’atteindre les couches intérieures du bassin.

Les différents types de bactérie

Les bactéries de démarrage

Les bactéries de démarrage doivent être introduites dans deux situations : soit lorsque le bassin est démarré au début d’une nouvelle saison, soit dans le cas de l’achat d’un nouveau bassin qui a un système de filtration neuf (un des lieux où les bactéries viennent se fixer)

Ces bactéries permettent d’activer les filtres et d’ensemencer la filtration : le cycle d’azote peut alors démarrer. Les bactéries sont à introduire quand l’eau est entre 8 et 10 degrés.

Bactéries d’entretien

Au fil des années, de nombreux matériaux organiques se déposent dans le bassin, qu’ils soient issus des poissons (surtout de leur métabolisme) ou de la végétation qui se dégrade. La multiplication de ces déchets peut rendre le sol plus acide et fait que l’oxygène se raréfie.

Afin d’éviter de détruire le biotope du bassin, il est nécessaire d’ajouter des bactéries d’entretien, qui élimineraient la vase. Cette vase est la nourriture principale des algues, qui prennent alors de trop grosses proportions pour le bassin. Une fois leur nourriture supprimée, les algues viennent à mourir et cessent de proliférer. L’équilibre du bassin est retrouvé.

close

Recevez gratuitement nos conseils pour votre bassin

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.