Quels poissons dans mon bassin?

Dans cet article, j’ai décidé d’aborder les différents types de poissons que vous pouvez mettre dans votre bassin de jardin. Au niveau de la quantité de nourriture que vous allez donner, j’ai une petite technique très simple et facile. Je considère qu’il faut que toute la nourriture soit partie dans les deux trois minutes, s’il reste encore après ce temps, vous avez donner trop à manger. Les sites d’experts vous diront une à trois minutes mais je surveille fréquemment mon taux de nitrites pour éviter tout incident. Vous pouvez bien évidemment mélanger les espèces de poissons dans votre bassin. Méfiez-vous des prédateurs tel que le héron cendré pour vos poissons d’étang.

Les poissons rouges : Ceux-ci sont les poissons d’étang les plus résistants. Toutefois, méfiez vous de la prolifération des poissons rouges car ils se reproduisent rapidement. À la naissance, ces golds fish sont noirs. Il a l’habitude de vivre dans de l’eau douce et tempérée. Son espérance de vie est de trente ans et cette espèce est omnivore. Le traditionnel bocal devient interdit dans de nombreux pays car il ne permet pas d’assurer le bien-être des poissons. Ceux-ci peuvent atteindre une taille de plus de 30cm. 

Les carpes kois : C’est sans nul doute la plus belle race à implanter dans votre étang, de part leurs couleurs et leurs formes. Il faut les soigner avec de la nourriture de qualité. Les kois ont besoin d’une bonne qualité d’eau (voir comment analyser mon eau). Si vous les nourrissez correctement, elles peuvent doubler de taille par an. Pour ne pas saturer votre système de filtration, comptez une koi par M3. Utilisez également une pompe à air pour le bien-être de vos carpes. Les kois sont inactives en hiver mais en début de saison, vous pouvez les nourrir avec du wheat germe, une nourriture faite pour les basses températures et le début de saison.

Les ides mélanotes : Pour éviter les moustiques, vous pouvez mettre un banc d’ides mélanotes, poissons très utiles pour l’équilibre de votre bassin. Ces poissons se nourrissent de petits insectes qui se trouvent en surface du bassin. Elles sont très vives et moins susceptibles de se faire attraper par un héron.  Cependant, il faudra tout de même les nourrir de temps en temps. Ces idées sont sensibles à votre qualité d’eau

Les esturgeons : Cette race de poissons n’a pas évolué depuis la préhistoire. Lorsque vous en ajouter dans votre bassin, manipulez le avec précaution car il est très sensible à la colonne vertébrale. Si vous avez un étang en bâche, méfiez vous car cet animal ne sait pas nager en arrière. Il risquerait donc de se bloquer et de ne plus pouvoir s’oxygéner. L’esturgeon est un animal de mer, il nécessite une qualité d’eau irréprochable et une pompe à air à débit important.

J’ai présenté dans cet article les espèces de poissons que l’on rencontre le plus souvent dans un bassin de jardin. En cas de perte de plusieurs poissons, consultez un spécialiste pour limiter les dégâts car vous pouvez tout perdre en seulement quelques jours. Ne négligez pas leurs nourritures. Lorsque vous débutez avec votre bassin, n’empoissonnez pas trop celui-ci avant l’équilibre du biotope (+- 1 à 2 mois). Suite à cette période, procédez à des tests pour vérifier vos qualités d’eau et ainsi pouvoir ajouter des poissons en toute sécurité dans votre étang. La meilleur période pour empoissonner (ajouter des poissons pour les incultes Laughing) s’étale du mois d’avril au mois d’octobre pour qu’ils puissent s’habituer et prendre des forces pour l’hiver.