Combien coute une piscine naturelle? Quel budget pour une piscine écologique? Voici quelques informations pour préparer votre projet. Vous rêvez d’un coin de baignade naturelle et voulez profiter dans votre jardin d’une sensation de baignade en pleine nature ?

Alors la piscine naturelle est ce qu’il vous faut. A la différence des piscines classiques (chimiques) qui nécessitent pour leur traitement l’utilisation de produits chimiques néfastes pour la santé de l’homme, la piscine naturelle préconise à travers son écosystème l’autoépuration. Écologique et sans produits irritants, cette piscine offre à la baignade une dimension bien plus proche de la nature qu’une piscine classique.

Les plantes présentes dans l’écosystème de la piscine naturelle nettoient l’eau, évitant ainsi l’usage des produits chimiques. Bien qu’elle soit en général 20% à 30% plus coûteuse qu’une simple piscine traditionnelle, la piscine naturelle est de plus en plus utilisée grâce à ses nombreuses vertus. Pour l’installation d’une telle piscine dans le jardin, il vaut mieux posséder un espace suffisamment grand. Prévoir un espace de 100 m2 pour une estimation de dépenses comprise entre 50 000€ et 80 000€. Si votre jardin est petit, les piscinistes peuvent toujours vous proposer petites piscines naturelles dont les dimensions ne sont pas plus de 40-45 m2. Nous allons dans ce guide estimer le prix de construction de votre piscine naturelle.

Découvrez aussi nos deux autres guides pour affiner la budgétisation de votre piscine :

Définition de la piscine naturelle

Encore appelée « piscine biologique », la piscine naturelle est constituée de 3 zones :

  • Une zone de baignade ou bassin de natation
  • Une zone de lagunage (ou de végétation) moins grande que la zone de baignade qui contient la faune et la flore. Elle renferme des plantes dont le rôle est d’assainir et de filtrer de l’eau. Le lagunage est un système naturel de traitement des eaux usées grâce aux fonctions auto-épuratives des écosystèmes aquatiques (microorganismes, algues et plantes aquatiques).
  • Une zone de régénération : C’est une zone facultative qui accueille souvent une cascade afin d’aérer le bassin et oxygéner l’eau. Elle réserve également une place pour la pompe et l’éventuel local technique.

Pour que le filtrage de l’eau puisse se faire de manière optimale, il est conseillé d’avoir une zone de lagunage dont la taille est au moins égale à 40% de celle de la zone de baignade. C’est pour cela que ce type de piscine nécessite de grandes dimensions (40m2 à 45 m2 pour le bassin de natation et même dimension pour la zone de lagunage). Plus la zone lagunaire est vaste, et plus l’équilibre biologique de la piscine sera assuré ; cet équilibre étant directement lié à l’efficacité du traitement naturel de l’eau.

Prix du terrassement d’une piscine naturelle

L’emplacement de votre piscine est crucial, car vous devez disposer une partie de la zone de lagunage à l’ombre afin d’éviter la prolifération des algues. De plus, afin d’éviter l’eutrophisation du milieu, les feuilles de végétaux ne doivent pas pouvoir tomber dans la piscine. Une fois l’emplacement idéal trouvé, vous pouvez réaliser le terrassement consistant à préparer et à stabiliser le sol pour créer la forme de la piscine.

Le prix du terrassement d’une piscine naturelle varie entre 800€ et 1800€ en fonction de la profondeur du bassin de baignade. La construction de votre piscine biologique nécessite un terrassement important. En effet, la taille de la zone de végétation étant souvent égale à celle du bassin de natation ; le prix de la piscine naturelle est élevé par rapport à celui d’une piscine traditionnelle. Demander un devis détaillé à votre artisan est la manière la plus simple et sûre d’estimer le prix exact du terrassement. Certains artisans incluent dans leurs frais l’extraction de la terre ainsi que préparation du sol. Le prix du terrassement se situe généralement entre 10€ et 20€ /m3, sachant que le bassin de natation (entre 1,40m et 1,60m) est en général plus profond que le bassin de lagunage (entre 60m et 80m).

Prix d’installation du bassin d’une piscine naturelle

Le prix de la construction du bassin est compris entre 20 000€ et 40 000€ en fonction de la technique choisie. Les piscines naturelles sont réalisées à partir d’une membrane de type EPDM (Ethylène-Propylène-Diène Monomère), qui est une solution d’étanchéité particulièrement durable avec laquelle on recouvre le sol après avoir réalisé le terrassement. La membrane EPDM, populaire auprès des professionnels et de leurs clients ; est préférable au béton car elle est moins chère, neutre à la biodiversité et permet de ressortir des formes naturelles, tel un étang. Cependant, si la base a déjà été faite en béton ; en posant dessus la bentonite, une argile spéciale, le bassin est naturel et son étanchéité est assurée.

Prix de l’écosystème d’une piscine naturelle

L’écosystème de votre piscine naturelle est composé de plantes aquatiques et des bactéries ; il faut veiller à mettre au point une végétation évolutive au fil des saisons. Les plantes se chargent du filtrage et de la régénération de l’eau.

Il s’agit entre autres de :

  • Plantes épuratrices (phragmites, caltha palustris, menthe aquatique…) dont le rôle est d’éradiquer les substances toxiques contenues dans l’eau ;
  • Plantes oxygénantes (Hippuris, renoncule aquatique…) qui apportent de l’oxygène à l’écosystème, aidant ainsi les micro-organismes du bassin à se développer.
  • Plantes décoratives (papyrus, nénuphars, lotus…) facultatives permettant d’égayer votre piscine.

Bactéries et animaux (insectes, crevettes, grenouilles, larves, escargots d’eau…) : Assurent la transformation des matières organiques à éliminer en déchets absorbables par les plantes. Le prix de l’écosystème dépend de la faune et de la flore choisie. La somme à débourser pour l’écosystème de la piscine est de 20€/m² à 40€/m².

Prix des accessoires optionnels

Le budget des accessoires de votre piscine naturelle oscille entre 2500€ et 10000€. Plusieurs éléments, bien que facultatifs, peuvent grandement faciliter le maintien de l’équilibre de la piscine biologique. Pour faciliter le lagunage, nous vous conseillons également d’installer un préfiltre pour le lagunage dans votre local technique. Ce filtre permettra d’améliorer la durabilité de votre zone lagunage.

Le préfiltre mécanique

Il permet de retenir les déchets les plus volumineux. On en distingue plusieurs types : Les préfiltres à grille (l’eau est filtrée à travers une grille) entre 100€ et 400€, les préfiltres multi-chambres (Plusieurs couches de matériaux filtrants font obstacle à l’écoulement de l’eau) entre 200€ et 1500€ et les préfiltres à médias filtrants (l’eau traverse des mousses) entre 100€ et 1500€.

Skimmers – Aspirateur de surface

Les skimmers qui collectent les plus grosses saletés en surface (entre 60€ et 700€)

Pompe de filtration

La pompe (évacuation de l’eau de baignade vers les la zone de lagunage en évitant qu’elle ne stagne) : entre 400€ et 1500€

Substrat, Pierre de Lave, Pouzzolane et/ou Zéolithe

La pose de substrat (pouzzolane ou autre substrat adéquat) : Au fond du bassin pour faciliter la filtration. La pouzzolane est une roche volcanique n’ayant aucune influence sur le pH de l’eau. Grâce à sa structure qui favorise le développement des bactéries, les plantes épuratives vont pouvoir jouer efficacement leurs rôles car bien nourries. Le prix du substrat est compris entre 15€/100kg et 110€/100kg

Pompe à chaleur ou système de chauffage

Le système de chauffage permettant de maintenir l’eau à 20° : entre 200 € et 4 000 €.

Frais de main d’œuvre et de maintenance

Le coût de la main d’œuvre pour l’installation d’une piscine naturelle est pratiquement le même que pour une piscine traditionnelle. En obtenant plusieurs devis, vous pourrez comparer les tarifs et choisir l’artisan répondant au mieux à vos besoins. Mais en moyenne, la construction de la piscine se fait en 4 ou 5 jours pour un coût journalier de la main d’œuvre de 1000€, mais ce ne sont là que des estimations à chiffrer avec exactitude par un professionnel. Vous devez prévoir également les frais des aménagements autour de la piscine( douche de piscine, pool house), ainsi que des dépenses annelles pour l’entretien du bassin :

  • Environ 50 m3 d’eau évaporée à restituer
  • Frais d’électricité dû à l’usage de la pompe et/ou du système de chauffage
  • Entretien et aménagement des berges

Construction d’une piscine naturelle : Fonctionnement

L’objectif de la piscine naturelle est de mettre en œuvre de manière artificielle un système naturel de filtration et d’épuration de l’eau ; d’où le nom « baignade artificielle » également attribué à cette dernière. Deux bassins constituent la piscine naturelle, l’un consacré à l’écosystème ayant pour rôle de filtrer et assainir l’eau et l’autre destiné à la baignade. Voici comment se passe le processus de filtration biologique piscine naturelle.

L’eau migre du bassin de natation à la zone de végétation par le biais de vase communicant ou pompe de circulation ;
  • Elle traverse l’écosystème mis en place ;
  • La biodiversité constituant l’écosystème artificiel permet la filtration naturelle de l’eau grâce aux micro-organismes crées par les plantes aquatiques et les algues ;
  • Etape facultative : L’eau est oxygénée une ou plusieurs fois.
  • L’eau est finalement filtrée et réintroduite dans la zone de baignade.

Quatre mois sont nécessaires à la stabilisation de l’écosystème mis en place dans votre bassin. Il est très important de faire un bon choix des végétaux, micro-organismes et minéraux qui vont constituer votre écosystème de peur de déséquilibrer de votre écosystème. En effet, c’est grâce à l’équilibre de l’écosystème que l’eau est maintenue la plus propre possible dans la zone de baignade, et si vous ne vous y connaissez pas trop n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

close

Ne manquez pas nos astuces & conseils gratuits !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.