Plantes filtrantes : lesquelles choisir pour votre bassin de jardin ?

Les plantes aquatiques jouent un rôle ornemental, mais elles permettent également de maintenir l’équilibre de l’écosystème qui se crée autour de votre bassin de jardin. Il est donc important de privilégier les espèces les plus utiles afin de favoriser le développement d’un écosystème et de maintenir son équilibre.

La quantité des plantes aquatiques qui poussent dans un bassin doit être limitée pour que les petits animaux puissent y vivre. Découvrez les différentes variétés de plantes filtrantes et oxygénantes qui conviennent.

Pourquoi utiliser les plantes filtrantes ?

La présence de plantes aquatiques à la fois filtrantes et décoratives vous permet de lutter naturellement contre la prolifération des algues qui envahissent rapidement le fond de votre bassin de jardin. Lorsque l’eau est purifiée, elle possède toutes les qualités nécessaires pour l’arrosage de votre jardin parce qu’elle contient tous les nutriments indispensables au développement de vos légumes, de vos plantes aromatiques ou de vos fleurs. Vous utiliserez alors l’eau de pluie qui s’y accumule et vous réaliserez des économies non négligeables.

Si vous sélectionnez les plantes filtrantes les plus adaptées à votre bassin de jardin et que vous mettez en place une gestion écologique de votre bassin, vous n’aurez plus besoin d’investir dans les équipements tels que le filtre, la pompe, les produits anti-algues, l’éclairage ou encore les engrais. Découvrez ici notre guide sur les plantes aquatiques indispensables.

La gestion écologique d’un bassin s’instaure en plantant des espèces à croissance rapide qui ont besoin de nutriments pour se développer. Les nutriments présents dans l’eau découlent des feuilles décomposées et des excréments d’animaux qui y vivent. Ils découlent du phénomène biologique et chimique appelé cycle de l’azote.

Comment choisir les plantes filtrantes pour clarifier l’eau de votre bassin ?

Il est recommandé de choisir des plantes purifiantes qui poussent naturellement dans votre région pour qu’elles s’adaptent plus facilement à l’environnement que vous avez créé. L’entretien de ces espèces ne sera pas difficile et votre bassin sera filtré naturellement pendant une période définie ou sur toute l’année.

1- Les propriétés purifiantes des graminées

Les graminées font partie des plantes aquatiques purifiantes et comptent parmi les variétés que les experts du lagunage utilisent. Ces plantes poussent dans une eau peu profonde. Voici une liste des graminées les plus utilisées dans l’aménagement de bassins ou d’étang :

Le roseau aromatique ou jonc odorant : c’est l’une des meilleures plantes pour la filtration de l’eau d’un bassin. Avec une hauteur comprise entre 0,5 mètre et 1,2 mètre, elle se distingue par ses petites fleurs vertes et par une spathe qui ressemble à ses feuilles. Cette plante absorbe le phosphate qui se trouve dans l’eau et ses propriétés filtrantes sont très appréciées des techniciens spécialisés en lagunage ;

– L’iris des marais : à la fois décorative et purifiante pousse un peu partout en Europe et se développe bien en France. Avec une hauteur de 1,20 mètre, les jolies fleurs jaunes sont très belles. Facile à entretenir, elle se distingue par une longue période végétative et purifie efficacement les plans d’eau en absorbant beaucoup de nutriments ;

– Le rubanier d’eau ou rubanier rameux : cette plante herbacée qui mesure 0,5 mètre de hauteur se reconnait à la forme en zigzag de l’ensemble de ses fleurs. Grâce à ses besoins en fer et en manganèse, il absorbe ces éléments lorsqu’ils se trouvent dans le bassin et contribue à rendre l’eau plus claire.

2- Les plantes qui diffusent de l’oxygène dans l’eau

Les variétés de plantes oxygénantes sont également indispensables pour garantir l’équilibre écologique du bassin. L’oxygène est produit et diffusé à travers les feuilles et ces espèces consomment les nutriments présents dans l’eau pour pousser. Cependant, chaque variété ne diffuse de l’oxygène que pendant une période limitée. C’est pour cette raison qu’il faut combiner des espèces complémentaires comme les plantes purifiantes qui restent actives toute l’année. Vous pouvez choisir entre la renoncule aquatique et les élodées pour assurer l’oxygénation en automne et en été. La hottonie des marais, quant à elle, se distingue par ses jolies fleurs blanches ou roses pâles qui embelliront votre bassin de mai à juillet.

Attention : il faut éviter de planter des espèces oxygénantes dans une mare ou un étang dont le fond est déjà tapissé d’algues, avec une eau verte. En effet, comme le CO2 de l’eau est absorbé par les algues, les plantes oxygénantes auront du mal à s’y développer.

3- Quelles plantes purifiantes choisir ?

Les plantes purifiantes permettent de filtrer l’eau du bassin et se distinguent par une activité sur toute l’année.

– La véronique des marais ou cresson de cheval est une plante grimpante à fleurs qui pousse dans les zones humides et qui tapisse rapidement les lieux grâce aux ramifications de ses tiges. Cette espèce résistante à l’hiver absorbe une importante quantité de nitrates et permet d’instaurer une gestion naturelle du bassin sur toute l’année ;

Le cresson officinal : il se distingue par ses petites fleurs qui apparaissent en été et compte parmi les plantes purifiantes qui restent actives toute l’année. Il faut noter que le cresson officinal ne pousse que dans les endroits où il y a une grande quantité d’eau courante ;

La pesse d’eau : cette plante aquatique purifiante, originaire d’Eurasie et d’Amérique du Nord, se plante au printemps et permet de purifier efficacement l’eau du bassin. Elle absorbe les impuretés et les excès de nutriments qui découlent de la décomposition des déchets d’animaux ou de végétaux. Elle est recommandée pour les petits plans d’eau parce qu’elle ne se développe pas trop rapidement. Elle purifie tout au long de l’année, mais elle est plus active au printemps.

Quelques plantes aquatiques qu’il ne faut pas introduire

Pour que votre bassin de jardin ne soit pas rapidement envahi par une végétation aquatique qui devient désagréable, évitez les variétés de plantes suivantes :
  • Les lentilles d’eau : son développement trop rapide n’est pas bon pour les autres plantes et nuit au bien-être des animaux qui s’y sont installés ;
  • La cane de Provence : avec une hauteur de 2 mètres, elle fait de l’ombre aux autres végétaux aquatiques qui s’éteignent peu à peu parce qu’elles manquent de nutriments ;
  • L’algue verte filamenteuse : cette espèce envahissante et peu esthétique vous indique que le taux de nitrate est élevé dans le bassin. Utilisez un produit anti-algue pour l’éliminer. Il faut noter que la croissance rapide de plante aquatique est favorisée par la chaleur ;
  • Si vous avez planté de l’élodée, de la jussie ou encore du potamot, un entretien régulier s’impose pour éviter que tout l’espace soit envahi. En effet, lorsque ces variétés de plantes aquatiques ont proliféré, il devient difficile d’en venir à bout.

Alors, à présent que vous connaissez les différentes variétés recommandées par les professionnels du lagunage, sélectionnez les plantes aquatiques qui vous permettront d’avoir une eau claire sur toute l’année. Tenez compte de la surface de votre bassin et de votre disponibilité pour l’entretien de vos espaces verts.

close

Ne manquez pas nos astuces & conseils gratuits !

Nous ne spammons pas ! Consultez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.